mardi 11 novembre 2014

Rencontres & ...





Dans ce roman, Le Tango de la valseuse, on se rencontre beaucoup.

"Ces jours-là, il aime être impeccable, sans cerne
avec un teint éclatant ; il se tient là dans la légendaire
salle Labrouste dont il aime l’éclairage tamisé et fl atteur,
en parfaite harmonie avec la solennité du lieu.
Il chuchote alors ..."


Et des endroits illustres comme la salle Labrouste pourraient témoigner de tout ce qui s'est noué entre ses vieux murs.
Mais si vous venez au Pain sur la table le 21 novembre à 19h00 à Cluny,
je vous lirai un extrait et vous en saurez un peu plus !